Site de Roger Dadoun Publications, articles, livres …

payday loans
payday loans

juillet 22, 2009

Péguy, ou pourquoi un prophète en temps de détresse ?

Filed under: Charles Péguy — Roger Dadoun @ 4:01

La critique de l’histoire traverse de part en part l’œuvre de Péguy, et constitue une assise solide, sur laquelle il ne transige pas, de sa pensée. Mais cette critique n’exclut en aucune façon, et même donne plus de relief au rôle de premier plan qu’il accorde à l’histoire. Ses essais, Clio, dialogue de l’histoire et […]

avril 29, 2009

(Péguy : « Comment vous le dites ») Bonheurs médiatiques et Malheur dans la civilisation

Filed under: Charles Péguy — Roger Dadoun @ 9:05

Comment commencer ? « Il faut, dit Péguy, avec son sens admirable de l’à propos à La Palisse, commencer par le commencement ». Oui mais, où est le commencement ? Le « commencer » étant le premier et obstiné casse-tête de tout écriveur, pourquoi ne pas commencer par la fin – ce que n’hésitent pas à faire la plupart des auteurs […]

mai 24, 2008

Péguy à découvert

Filed under: Charles Péguy — Roger Dadoun @ 8:09

(re)découvrir Péguy à découvert Eh quoi, présenter, encore aujourd’hui, tous masques chus, un Péguy à découvert ? Pour occuper, qui plus est, une chronique ardue « (re)découvrir » ? Péguy serait-il donc une « opportunité » (aïe ! ici Péguy tique) dans et pour notre présent ? Eh, oui ! Mais qui l’eût cru, après tant d’années : dans un texte d’ouverture des Cahiers […]

avril 8, 2007

Péguy baroque

Filed under: Auteurs,Charles Péguy — Roger Dadoun @ 8:08

 PEGUY :  baroque, baraka, barrocco Compagnon Péguy, compagnon de longue date, très longue date – la mesure serait un ample demi-siècle éclatant sous toutes les coutures, culture toute. « Compagnon » : oui, le mot convient. Il n’est pas seulement là pour dire ou faire « bonne compagnie » – c’est, de fait, l’appellation, sans doute un peu désuète mais toujours […]

Péguy savants

Filed under: Auteurs,Charles Péguy — Roger Dadoun @ 8:07

 « Deux races de savants » – et une « intercalaire » Le présent exposé n’a pu être inscrit dans le programme du colloque sur « Péguy et les positivismes », (mais, comme dirait Péguy, serons-nous jamais inscrits ?), en partie par ma très grande faute, résultant d’une disposition mentale que Péguy qualifierait d’ « imbécillité », c’est-à-dire « pauvreté en esprit » et manque d’à propos […]

« Newer PostsOlder Posts »

Powered by WordPress